Focus : la loi de finances 2021 et les TPE / PME ?

[fa icon="calendar"] publié le 29 janv. 2021 17:45:00, écrit par Quentin Martel

Capture d’écran 2021-01-26 à 17.48.18

Tout d’abord, rappelons ce qu’est la loi de finances 2021 : publiée au Journal Officiel du 30/12/2020, elle matérialise la mise en place du plan France Relance de 100 milliards d’euros.

🎯 Son objectif ? Le retour de la croissance économique et la baisse des conséquences économico-sociales de l'épidémie Covid-19.

Petit tour d’horizon des différents changements qu’elle va apporter : 

  • Alléger les charges : 

La baisse de l’impôt sur les sociétés, entamée depuis plusieurs années, se poursuit. Son taux passe de 28 à 26,5% pour les TPE / PME dont le chiffre d’affaires est inférieur à 250 millions d’euros. L’objectif de 2022 est d’arriver à un taux de 25%, qui sera le même pour tous, dans un esprit d’équité.

Afin d’accentuer la compétitivité des entreprises, une baisse de 10 milliards d’euros des impôts de production est également prévue (plus d’informations sur economie.gouv.fr)

  • Renforcer les fonds propres : 

L’objectif est d’inciter les entreprises à investir et à se développer. Pour cela, deux propositions : 

1- déblocage de 150 millions d’euros pour offrir une garantie à des placements labellisés "France Relance"

2- octroi d’une garantie aux instruments de refinancement des prêts participatifs

Par ailleurs, pour aider les TPE / PME exportatrices face à une concurrence étrangère accrue, cette loi prévoit deux aides : 

1- la mise en place d’un "chèque export

2- la mise en place du “chèque VIE"

(pour plus d’informations, cliquez ici)

  • Favoriser l’emploi et l’apprentissage : 

Pour limiter la perte d’emploi et inciter à la formation professionnelle, le Fonds national pour l’emploi a reçu une dotation d’un milliard d’euros. De plus, l’aide à l’embauche des moins de 26 ans est prolongée, de même que le soutien à l’alternance.

  • Transition des aides numériques et énergétiques :

La digitalisation des TPE du secteur marchand a dû être mise en place très vite, et a nécessité une aide étatique. 1,5 milliard d’euros ont ainsi été dévolus à la transition numérique, au travers de 3 dispositifs : 

1- sensibilisation au numérique

2- soutien des PME voulant investir dans les technologies des industries d’avenir

3- accompagnement lors de la mise en place de solution d’intelligence artificielle

A noter que les TPE / PME peuvent profiter d’un crédit d’impôt dans le cadre de la transition énergétique pour la rénovation de leurs locaux (dans la limite de 25 000 €).

 

Nous avons accompagné dès les prémices de la crise les TPE / PME financées chez Credit.fr, d’abord par des réaménagements au cas par cas, puis par le développement d’octroi de PGE (et ce dès leur mise en place par l’Etat). Nous sommes fiers d'avoir ainsi apporté toute l’aide possible aux entreprises qui avaient besoin d’accompagnement. 

Vous pourrez découvrir dans l’article de la semaine prochaine la vision d’un emprunteur dans ce cas de figure, qui nous racontera comment il a réagi face à cette crise.

Source : 

Catégories: Entreprise, Société, financement

Quentin Martel

écrit par Quentin Martel