Budget national 2021, présentation

[fa icon="calendar"] publié le 11 déc. 2020 16:33:54, écrit par Quentin Martel

Le projet de loi de finances pour 2021 a comme objectif d'accompagner le plan “France Relance”, déployé par le gouvernement, qui consacre 100 Md€ sur les deux prochaines années. L’objectif est clair : redresser l'économie, préparer le pays aux défis de demain, le tout afin de poursuivre la transition vers une économie compétitive et durable.

Le site du Ministère de l’Economie en a dressé le portrait, que nous vous résumons ci-dessous : 

Prévisions macroéconomiques 

La croissance de 2021, doit être forte pour contrebalancer celle de 2020 (-10%) :

  1. La consommation devrait connaître un rebond de 6,2%. 
  2. L’inflation devrait passer de +0,5% à 0,7%

Finances publiques 

Cette crise aura durablement affaibli les finances publiques. En voici les objectifs sur 2021 : 

  1. Le déficit public : 6,7% du PIB (contre 3,2% en 2020).
  2. Le taux de croissance des dépenses publics : + 0,4% (contre + 6,3% en 2020)
  3. Le taux des prélèvements obligatoires : 43,8% du PIB (contre 44,8% en 2020) 
  4. L’endettement : 116,2% du PIB (contre 119,8% en 2020)

Le projet de loi de finances vise à baisser durablement les impôts des ménages et des entreprises, depuis la suppression progressive de la taxe d’habitation à la baisse du taux d’impôt sur les sociétés.

 

Budget 2021 : 490 Md€ de dépenses

Le budget 2021 sera supérieur de 42,7 Md€ par rapport à celui de 2020. Cette hausse s’explique par :

  1. le renforcement des budgets ministériels régaliens (cf la loi de programmation militaire et renforcement des moyens dédiés à la justice)
  2. la mise en avant de la jeunesse : priorité donnée à l'éducation et à la recherche 
  3. la hausse de la contribution à l’UE : intégration d’une mission budgétaire temporaire “Plan de relance”

 

Evolution du solde budgétaire 

Une fois ces mesures mises en place, le solde budgétaire 2020 sera de -195,2 Md€, soit 102 Md€ de moins que prévu par rapport aux prévisions 2019. Entre la baisse des recettes fiscales nettes (-46,2 Md€), la mise en place des dispositifs de l’Etat et la hausse des dépenses du budget général (+46,9 Md€), l’objectif n’a pas pu être atteint.

Pour 2021, le gouvernement prévoit un solde budgétaire de -152,8 Md€, soit une baisse du déficit de 42,4 Md€.

 

Rendez-vous dans un an, pour en faire le bilan !


Sources : budget.gouve.fr ; economie.gouv.fr ; senat.fr 

Catégories: Economie, France

Quentin Martel

écrit par Quentin Martel