Les origines du 8 mai

[fa icon="calendar"] publié le 8 mai 2020 11:52:12, écrit par Quentin Martel

Au mois de mai, les jours fériés s'enchaînent rapidement, qu’on peine parfois à se demander ce qu’ils signifient. 

🔎 Petit focus sur le 8 mai 1945 : 

Dans le calendrier grégorien, il représente la victoire des Alliés sur l’Allemagne nazie et la fin de la Seconde Guerre mondiale en Europe, marquée par la capitulation de l’Allemagne le 6 et 7 mai. 

Elle est signée à 23h00, à Reims, où se situe le Quartier Général des forces Alliées, et marque l’arrêt des hostilités.

Ce jour est appelé par les anglophones Victory in Europe Day ou V-E Day

Quelques jours auparavant, Adolf Hitler se suicide dans son bunker de Berlin, le 30 avril 1945. A l’automne 1942, les Alliées ont pris le devant sur l’Allemagne, et trois ans plus tard en 1945, le pays est envahi par l’Est ainsi que par l’Ouest. 

En dépit de cette capitulation, la Seconde Guerre mondiale ne se termine réellement que le 2 septembre 1945, lorsque le Japon capitule à son tour.

 

En Russie :

La capitulation de l’Allemagne nazie et de l’arrêt des combats se célèbre le lendemain : les Allemands capitulent une seconde fois, au Quartier Général des forces soviétiques à Berlin, le 9 mai 1945

Par cette seconde capitulation, Staline comptait affirmer la puissance de l’URSS et revendiquer la victoire, sans la partager avec les autres forces alliées. Cette tragique guerre aura coûté la vie à 50 millions de personnes. 

A son crédit, on pourra ergoter sur le décalage horaire : à l’heure de Moscou, les combats ont pris fin le 9 mai, et non le 8 !

Au Royaume-Uni et aux États-Unis :

Ils rendent hommage aux soldats morts pour la patrie le dernier lundi de mai, appelé Memorial Day. Chaque année, le président des États-Unis se rend au cimetière national d’Arlington, dans la banlieue de Washington D.C, et des défilés sont organisés dans tous les pays. A titre secondaire, c’est également le début de la saison estivale américaine. 

 

Les Français, les Tchèques et les Slovaques sont les seuls à considérer cette date comme symbolique et à en avoir fait un jour férié.

🔎 Petit focus français : 

🐓 Dès 1946, la Loi française dispose que la victoire sur l’Allemagne nazie sera commémorée «le 8 mai de chaque année si ce jour est un dimanche et, dans le cas contraire, le premier dimanche qui suivra cette date ». Toutefois, cette loi pose problème car elle tombe au même moment que la fête de Jeanne d’Arc. De fait, sur la demande d’anciens déportés et résistants, une nouvelle loi est votée en 1953 : le 8 mai devient le jour fixe de la commémoration ainsi qu’un jour férié

Pourtant, en 1968, le caractère férié de ce jour est révoqué, et la commémoration tout entière est tout simplement supprimée par le président Valéry Giscard d’Estaing en 1975. Sous sa présidence, le 8 mai devient la Journée de l’Europe dans le but de marquer la réconciliation franco-allemande. 

Enfin, en 1981, François Mitterrand fait du 8 mai un jour férié, et depuis cette date, la commémoration reflète à nouveau un caractère officiel. Le président de la République passe en revue les troupes sur la place de l’Etoile, dépose une gerbe de fleurs et ravive la flamme du tombeau du soldat inconnu.

 

Source : gouvernement.fr ; caminteresse.fr ; geo.fr

Catégories: Société

Quentin Martel

écrit par Quentin Martel