Les changements et aides financières attendus au 1er avril 2020

[fa icon="calendar"] publié le 1 avr. 2020 14:51:19, écrit par Quentin Martel

Dans l’intervalle, l’économie évolue, avec par exemple la revalorisation d’aides sociales, du prix du gaz ou encore des demandes d’aides financières pour faire face aux conséquences du COVID-19. 

  • Revalorisation d’allocations

Une bonne nouvelle pour les bénéficiaires de l’Allocation Adulte Handicapée (AAH), des des allocations familiales ainsi que de la prime d’activité : toutes sont revalorisées à hauteur de 0,3%. Il en est de même pour le Revenu de Solidarité Active (RSA) qui voit son montant augmenter de 5,04 €, soit un total de 564,78 € par mois contre 559,74 € auparavant, autrement dit une hausse de +0,9%. 

Notons également que les bénéficiaires de ces aides toucheront leurs aides 2 jours plus tôt qu’à l’accoutumée, soit le 4 avril au lieu du 6 avril. 

Les allocations chômage sont maintenues. Les bénéficiaires devront actualiser leur situation via leur espace personnel, sans changement notable. Pour éviter une crise sociale en plus de la crise sanitaire, le gouvernement a ajouté que ni contrôle, ni radiation ou sanction ne seront effectués puisque les centres de Pôle Emploi sont fermés et que la recherche d’emploi est totalement à l’arrêt du fait du confinement national et de la fermeture des entreprises. 

Enfin, la trêve hivernale qui devait prendre fin le 1er avril 2020 est prolongée de deux mois, soit jusqu’au 31 mai 2020. 

  • Doublement de la prime Macron 

Ce mardi, le ministre de l’Economie Bruno Le Maire a confirmé que la prime de 1000 € (défiscalisée et désocialisée) pourra être portée jusqu’à 2000 € pour les entreprises ayant noué un accord de participation et d’intéressement. Celle-ci pourra être accordée chaque mois jusqu’au 31 août ! Cette nouvelle ordonnance sera présentée lors du Conseil des ministres ce 1er avril. 

  • Baisse du prix du gaz

Lundi 30 mars, la Commission de régulation de l'énergie (CRE) a annoncé que les tarifs réglementés de vente de gaz appliqués par Engie allaient baisser de 4,4% à compter du 1er avril. Dans son communiqué, elle détaille que cette baisse est de 1,1% pour les clients qui utilisent le gaz pour la cuisson, de 2,5% pour ceux qui en ont un usage combiné (cuisson et eau chaude) et de 4,6% pour les foyers qui se chauffent au gaz. La loi “Énergie et Climat” (adoptée en novembre dernier) prévoit l’extinction progressive d’ici 2023 des tarifs réglementés de vente du gaz. Ce qui signifie que Engie a cessé de commercialiser de nouveaux contrats mais continue pour l’heure d’appliquer ces tarifs aux consommateurs. 

  • Aides financières COVID-19 

La liste des aides financières prévues pour les particuliers, les indépendants, les libéraux et les TPE / PME s’est agrandie. L’aide de 1 500 € est disponible sur le site des impôts à compter du 1er avril 2020.

Les aides financières sociales proposées aux indépendants sont à demander sur le site de l’URSSAF, où le formulaire est d’ores et déjà en ligne.

Pour les particuliers employeurs (CESU), le formulaire de déclaration de chômage partiel est également en ligne depuis le 30 mars au soir. 

Chez Credit.fr, nous adaptons des mesures au cas par cas sur demande de nos emprunteurs, pour les accompagner en votre nom dans cette crise inédite. Vous pouvez suivre l’avancement soit par le biais de nos emails, soit directement depuis votre portefeuille.

Catégories: Credit.fr, Société

Quentin Martel

écrit par Quentin Martel