Jeunes diplômés : un plan de secours !

[fa icon="calendar"] publié le 25 sept. 2020 17:55:53, écrit par Quentin Martel

🎓 “Objectif Premier Emploi !” C’est par ces mots qu’a été annoncée le 22/09 la mise en place d’un plan de secours pour les jeunes diplômés, par l’intermédiaire de Gilles Gateau, Directeur général de l’APEC (Association Pour l’Emploi des Cadres).

Ce plan de secours vise à accompagner 50 000 diplômés, pour les aider à s’insérer dans la vie active d’ici l’été 2021, soit deux fois plus qu’habituellement (22 000 en 2019) selon l’APEC. Pour mener à bien son plan, il pourra compter sur une enveloppe financière de 3 millions d’euros ainsi que la mise en place d’ateliers de recherche d’emploi.  

Le plan de secours en quelques lignes : 

  • Accompagner 50 000 diplômés d’ici l’été 2021 (jusqu’alors, on comptait 22 000 diplômés insérés dans la vie active par an)
  • Budget de 3 millions d’euros
  • Ateliers de recherche d’emploi

Pourquoi ce plan de secours ? Il part d’une constatation simple : environ 15% des jeunes diplômés entrant sur le marché du travail restent sans emploi pendant une durée d’au moins 6 mois, et pour cause : on note une chute de 42% des offres d’emploi à destination des diplômés de l’enseignement supérieur entre janvier et août 2020 (par comparaison avec la même période, en 2019). 

« Les jeunes diplômés sont plus armés que ceux qui n’ont pas fait autant d’études, mais ce serait une erreur de croire qu’ils sont épargnés et ne rencontrent pas de difficultés d’insertion », ajoute Gilles Gateau. Plus encore, le nombre de nouveaux inscrits sur Pôle Emploi entre février et juillet 2020 a augmenté de 68% !

👩‍🏫 Les ateliers : les bénéficiaires seront réunis (par douzaine) sur une demi-journée, pour être épaulés par un membre de l’APEC dans l’identification de leurs objectifs et priorités, et dans la mise en place d’une méthodologie de recherche d’emploi. 

L’objectif est donc “de sortir de l’atelier avec un plan d’action à mettre en oeuvre immédiatement”, tout en “limitant la casse

💶 L’enveloppe financière : les 3 millions d’euros permettront de financer cet accompagnement jusqu’à l’embauche, a minima en CDD des jeunes diplômés. 

Les ateliers de l’APEC sont d’ores et déjà ouverts pour inscription (Vous êtes concerné ? Rendez-vous ici !), à distance comme en présentiel (dans le respect des mesures sanitaires en vigueur).

Une campagne de communication sera lancée dès le mois d’octobre, via les réseaux sociaux principalement (Instagram, Twitter…). Le but ? Cibler un public adapté, plus jeune, et actif sur les réseaux ! Toutefois, la radio diffusera également toutes les informations sur ce programme, afin d’accompagner les parents des jeunes diplômés, et ainsi inclure un vaste public concerné.

 

Que pensez-vous de ce plan de secours à destination de nos jeunes diplômés ? Êtes-vous, directement ou non, vous-même touché par cette pénurie d’offres d’emploi ?

 

Source : lemonde.fr ; lefigaro.fr

Catégories: Entreprise, Société

Quentin Martel

écrit par Quentin Martel