Inflation et épargne : à quoi s’attendre en 2022 ?

[fa icon="calendar"] publié le 11 mars 2022 18:09:47, écrit par Quentin Martel

Capture d’écran 2022-03-11 à 16.57.58

 

L’inflation atteint, sur l’ensemble de l’année 2021, 1,6%. Quant aux prévisions de la BCE sur 2022, elles ne sont pas plus enthousiasmantes .... elles prévoient une hausse des prix de 3,2% en moyenne en zone euro !

Au vu de ces chiffres, et sans surprise, le rendement des placements financiers préférés des Français (Livret A, assurance vie, etc.) ne pourra pas suffisamment couvrir l’inflation : une baisse du pouvoir d’achat s’annonce, ainsi qu’une instabilité économique et politique ...

Comment minimiser les risques ? Quelle stratégie adopter ? Décryptage 👇

🤓 Calcul de l’inflation

L’inflation reflète la hausse généralisée des biens et des services. Cependant, ils n’évoluent pas de la même façon.

Pour définir le montant de l’inflation, l’INSEE sélectionne plus de 200 000 prix sur une sélection de produits, de services et de points de ventes considérés comme représentatifs. Une fois ces données collectées, l’institut procède d’abord à une agrégation, puis à une pondération, sur une année de référence. Ainsi, un coefficient est attribué à chaque produit, selon son niveau de consommation.

Autrement dit, l’INSEE s’appuie sur l’indice des prix à la consommation, lui-même établi sur la base d’un ensemble de biens et de services, actualisés annuellement. A noter que seuls les prix moyens des groupes de produits sont publiés.

 

🤔 Pourquoi augmente t-elle ?

L’inflation peut être impactée par plusieurs facteurs, tels que :

  1. Hausse importante de la demande
  2. Hausse des coûts
  3. Accroissement de la masse monétaire
  4. Dépréciation de la monnaie

Sur 2021, on retiendra surtout les deux grandes causes suivantes, liées à la conjoncture économique actuelle :

  1. Réouverture rapide de l’économie mondiale en 2021, qui a engendré un manque en approvisionnement pour les entreprises, augmentant les prix pour les consommateurs/clients
  2. Augmentation des tarifs de l’énergie

L’inflation vous paraît plus forte que les années précédentes ? C’est vrai, mais c’est parce que les prix antérieurs étaient particulièrement bas !

 

👩‍🏫 Conséquences de l’inflation

Bien entendu, l’inflation a des effets négatifs sur l’économie des ménages, puisqu’elle contribue à la baisse de leur pouvoir d’achat, la hausse des prix n’étant pas suivie d’une hausse des revenus. Afin d'y pallier, la Banque centrale européenne (BCE), a fixé comme objectif la maîtrise de l’inflation à 2 %, pour limiter les risques de déflation et le ralentissement économique.

Pour autant, l’inflation peut avoir des effets positifs ! Plus l’inflation augmente, plus le poids de la dette, publique ou privée, est en baisse. Grâce à ce phénomène, on évite les augmentations d’impôts ou les baisses de dépenses publiques. Plutôt intéressant, pour limiter les troubles économiques et sociaux que l’inflation peut générer parmi les citoyens, non ?

Ce même raisonnement s'applique à l'entreprise : l'inflation va augmenter sa rentabilité, notamment sur les fonds proposés, ce qui la poussera à investir davantage. Dès lors, l'inflation devient un moteur de l'investissement, de la croissance de la production, et de l'emploi !

Elle peut ainsi contribuer au bien-être social, notamment lorsqu’elle incite à ne pas faire défaut en cas de crédit, ou encore qu’elle réduit le montant de le dette publique. Plus encore, elle peut stimuler les investissements, et encourager les épargnants à activer les fonds dormants ...

💡Pour en savoir plus, cliquez ici, ou encore ici !

 

🔎 Stratégie à adopter


Protégez votre pouvoir d'achat 

Des astuces simples à mettre en place, et relativement peu contraignantes, peuvent vous accompagner pour ce faire. Cet article recense 10 points, qui relèvent du bon sens, pour vous y aider !

Méfiez-vous des placements faussement sécurisants

Les Français sont traditionnellement portés sur les investissements du livret A et de l’assurance-vie. Pourtant, leur rendement est des plus faibles : le rendement réel du Livret A est de -1,1%, et de -0,6% pour l’assurance vie. Les autres livrets bancaires affichent des taux équivalents, qu’il s’agisse du livret d’épargne populaire, du livret de développement durable et solidaire, ou encore des plans épargne.

Optez pour les placements alternatifs

  1. Dans les temps incertains, les valeurs refuges suscitent toujours un vif intérêt. Elles permettent de sécuriser ses fonds, le temps que les marchés regagnent en stabilité. On y retrouve bien évidemment l'or, les obligations d'Etat ou l'immobilier, mais également le franc-suisse !
  2. Le financement participatif, bien évidemment !

 

Comment ressentez vous cette inflation ? Avez-vous, vous-mêmes, d'ores et déjà mis en place des stratégies pour la contrer, ou en tirer bénéfice ?

Catégories: Epargne et placements

Quentin Martel

écrit par Quentin Martel