Les Français participent peu au financement des entreprises

Publié par Elodie Gaussares le 18 nov. 2015 15:30:51
Suivez-moi sur :

Pour beaucoup de particuliers, l’investissement dans les entreprises reste encore un mystère. Nombreux sont ceux ne sachant pas comment s’y prendre, révèle un sondage OpinionWay. Parmi les moyens cités, le financement participatif figure en bonne place.

L’investissement dans les entreprises demeure une notion obscure pour de nombreux Français. C’est ce que montre un sondage réalisé par OpinionWay pour le compte du salon Actionaria dédié à la rencontre entre les sociétés et les investisseurs individuels qui va se tenir du 20 au 21 novembre prochains au Palais des congrès de Paris.

logo_actionaria.jpg

Les chiffres sont parlants : 41% des 1.052 personnes de 18 ans et plus interrogées déclarent ne pas savoir quel mode d’investissement elles privilégieraient si elles devaient placer demain leur argent dans une entreprise.

 Le crowdfunding cité par 15% des sondés

Si le pourcentage peut sembler important, 59% des sondés citent quand même un mode d’investissement. Contre toutes attentes, le crowdfunding arrive en deuxième position avec 15% des réponses, derrière la prise de part directe dans une entreprise (16%).

Un joli score sachant que le financement participatif est, somme toute, récent. L’achat traditionnel d’actions en Bourse se place au troisième rang (12%), devant les obligations d’entreprise (7%), l’investissement dans un fonds d’actions cotées (4%) et le capital risque (3%).

Entre méfiance et méconnaissance

Reste que cette enquête révèle que seuls 12% des Français ont déjà investi dans une entreprise. Plusieurs facteurs à ce manque d’engouement son évoqués. 42% des répondants citent « le risque de perte trop élevé » comme raison numéro un pour les dissuader d’investir. Et 31% d’entre eux associent spontanément l’investissement en entreprise à la notion de « risque ».

Au final, seulement 4% font référence à la rentabilité et 2% au bénéfice qu’il est possible d’en tirer. Plus globalement, les Français manquent de confiance vis-à-vis des petites et moyennes entreprises (PME) : moins de la moitié sont optimistes quant à leur avenir.

Au-delà de leurs craintes et de leur méfiance, le sondage OpinionWay montre que les Français maîtrisent mal le fonctionnement de l’économie réelle. Ainsi, 20% renonceraient à investir par manque de connaissance des entreprises et 14% parce qu’ils ne sauraient pas comment faire.

Le prêt de particuliers aux entreprises (ou crowdlending) constitue justement une bonne réponse à ces deux questionnements. La gestion du risque (et sa maîtrise) est de la responsabilité de la plateforme, qui doit sélectionner rigoureusement les entreprises qui empruntent. La plateforme communique aussi largement sur les projets des entreprises sur leur site pour aider le particulier dans sa démarche : biographie du dirigeant, présentation du projet, informations financières, avis des analystes de la plateforme.

Une nouvelle manière innovante de "réorienter" l'épargne des Français vers le financement de l'économie réelle et locale des TPE-PME.

Catégories : Epargne et placements, Financement participatif, Financement de projet

Le Financement Participatif pour le prêt aux PME

Tout ce qu'il faut savoir sur l'Epargne, le Financement de Projets et le Crowdlending !

Abonnez-vous

Billets récents