Le nombre de défaillances d'entreprises chute au premier trimestre 2017 !

Publié par Arva Fajele Abasse le 5 mai 2017 16:22:42

L'économie réelle se porte de mieux en mieux ! Le nombre de défaillances au premier trimestre 2017 est passé sous la barre des 16 000, en baisse de 3,9 % par rapport au début d'année 2016. L'amélioration de la conjoncture profite notamment aux secteurs du bâtiment et de l'immobilier.

Un nombre au plus bas depuis 2008Courbe d'évolution des défaillances d'entreprises en France sur 20 ans

Alors que les chiffres d'Altarès étaient déjà au vert fin 2016, la tendance se confirme concernant les défaillances d'entreprises !

Ainsi, selon la dernière étude du cabinet Altarès, au premier trismestre 2017, 15 667 entreprises sont rentrées en procédure collective contre 16 309 un an plus tôt. 

Sur ces 15 667 défaillances, 69 % sont des liquidations directes (10.802) et 29 % des redressements judiciaires (4.509) et 2 % sont des sauvegardes (356).

C'est la première fois depuis 2008 que le nombre de défaillances passe en dessous de la barre des 16 000 ! Serait-ce le signe de la reprise économique ?

 

Plus de 17 % de baisse des défaillances pour les PME !

Si le nombre de défaillances est stable pour les micro-entreprises, les entreprises de plus de 10 salariés s'en sortent très bien en ce premier trimestre : elles enregistrent une baisse du nombre de défaillances de plus de 17 % !

Cette dynamique favorable pour les PME favorise le maintien de l'emploi. Ainsi, 44 400 emplois sont menacés au premier trimestre 2017 contre une moyenne de 58 000 sur les cinq dernières années. 

Selon Thierry Millon, le directeur des études du cabinet Altarès,  « au-delà de ces valeurs brutes et souvent brutales, le nombre d’emplois menacés rapporté à chaque entreprise défaillante illustre davantage l’amélioration observée début 2017. »

Ainsi, le nombre d'emplois menacés diminue : il atteint à moins de 3 emplois (2,8) menacés par défaillance d'entreprise, contre près de 4 emplois (3,9) il y a cinq ans et 3,5 début 2016.

Chez Credit.fr, qui soutient les TPE/PME via sa plateforme depuis 2 ans, l'équipe octroi est très sensible à ces données. En effet, notre coeur de métier repose sur la gestion du risque, véritable clé de voûte des plateformes de crowdlending.

Vous souhaitez profiter de notre expertise et prêter à des entreprises solides ? Rendez-vous sur notre page Projets !

 En savoir plus sur Credit.fr