Le crowdlending européen fait son entrée en bourse !

[fa icon="calendar"] publié le 7 sept. 2018 11:00:00, écrit par Louis de Champs

Pas si vite ! Credit.fr est encore un peu jeune pour y prétendre, mais Funding Circle, notre homologue britannique, l'a annoncé le 3 septembre dernier. Découvrez pourquoi il ne serait pas complètement irréaliste de rêver à une trajectoire similaire en lisant notre article !

Une vision innovante du financement des entreprises

Funding Circle, nous vous en avions déjà parlé il y a quelques mois à propos de leur levée de fonds record. Pour rappel, Funding Circle se positionne sur le même segment que Credit.fr, à savoir le prêt participatif aux entreprises. Fondée en 2010, la société a permis à plus de 50 000 entreprises de s'affranchir des banques pour financer leur croissance à hauteur de 5 milliards de livres sterling.

Avec un objectif clair porté sur la croissance, l'entreprise espère lever environ 300 millions de livres sterling lors de l'opération. Son slogan : "Bâtir un monde financier meilleur".

« En combinant une technologie de pointe avec nos propres modèles de crédit et des analyses de données poussées, nous apportons une meilleure offre aux TPE/PME et aux investisseurs », a déclaré Samir Desai, cofondateur et DG.

Bien consciente de l'enjeu prioritaire de la gestion des données, Credit.fr avait signé un double partenariat en ce sens en juin dernier avec Smart Lenders, leader européen dans l’investissement en digital lending aux Etats-Unis. En travaillant étroitement sur l'IA et les big datas, les deux parties entendent révolutionner le scoring et le prêt aux entreprises.

L'international comme vecteur de croissance

Funding Circle fait partie des "licornes" anglaises. Dans l'univers de la Fintech, une licorne n'est pas une créature imaginaire mais bien une start-up valorisée à plus d'1 milliard de dollars. Et en Angleterre, il n'y en a que trois ! Vous n'en aviez encore jamais entendu parler ? C'est sûrement parce que Funding Circle n'est présente qu'au Royaume-Uni, en Allemagne, au Pays-Bas et aux Etats-Unis.

Faut-il s'attendre à voir Funding Circle s'étendre en France prochainement ? A priori non, a précisé l'entreprise. La plateforme anglaise n'a pour l'heure pas prévu de continuer son déploiement en Europe et souhaite au contraire se concentrer sur ses marchés existants. Au contraire, Thomas de Bourayne, CEO de Credit.fr, dévoilait il y a quelques jours dans une interview à l'AGEFI TV, qu'il annoncerait d'ici la fin de l'année quelle sera la première implantation à l'étranger de Credit.fr.

Vous avez des suppositions ? Partagez-les dans les commentaires !

Des prêteurs particuliers et institutionnels

Le marché auquel s'adresse Funding Circle représente plus de 520 milliards d'euros, le marché du financement des entreprises en France représente lui 80 milliards d'euros. Si la définition du financement participatif fait intervenir la notion de "foule" à juste titre, s'attaquer à un marché aussi vaste, tenu par des acteurs historiques et puissants, ne se fera pas sans le soutien de fonds solides.

Ces investisseurs institutionnels ont plusieurs profils : assureurs, gestionnaires d'actifs, banques, fonds, etc. De l'autre côté de la Manche, la Banque européenne d'investissement (BEI) et la British Business Bank (équivalent de la BPI en France) font notamment partie des prêteurs clients de Funding Circle, aux côtés des particuliers anglais !

Indispensables pour se développer rapidement et gagner en crédibilité, ces fonds permettent par ailleurs à une plateforme comme Credit.fr de financer des projets plus importants et d'étendre sa solution à une autre catégorie d'entreprises, les ETI.

En savoir plus sur Credit.fr et le prêt participatif

london stock exchange

Louis de Champs

écrit par Louis de Champs

Chargé de Communication Digitale