La clientèle patrimoniale est plus que jamais allergique au risque

Publié par Elodie Gaussares le 1 déc. 2015 18:05:57
Suivez-moi sur :

 Les Français détenant plus de 30 000 euros d’épargne financière, ce que l’on appelle la clientèle « patrimoniale », sont de plus en plus frileux. Seulement 39% d’entre eux se déclarent prêts à investir dans un placement risqué, selon la 7ème édition de l’Observatoire de la clientèle patrimoniale réalisé par l’Ifop pour le compte de l’Union Financière de France (UFF), une banque spécialisée dans la gestion du patrimoine.

hubspot_illustration_projet.png

L’an dernier, le pourcentage se situait à 45%, soit six points de plus. Pire : sur les 61% restants, 20% ne veulent prendre aucun risque sur le capital investi. Certes, depuis la création de l’Observatoire UFF en 2009, les épargnants patrimoniaux ne se sont jamais montrés intrépides. Il n’empêche, la prudence semble gagner du terrain auprès de la classe moyenne supérieure. Et encore, l’étude a été réalisée avant les attentats meurtriers du 13 novembre dernier. L’aversion au risque devrait être encore plus forte aujourd’hui.

Prête pour le crowdlending

Les résultats de l’Observatoire s’inscrivent paradoxalement dans une certaine reprise de confiance. 48% des personnes interrogées se disent optimistes quant à l’évolution des marchés financiers sur les six prochains mois, contre 44% en 2014. D’ailleurs, la cible patrimoniale délaisse quelque peu l’assurance vie en euros. 57% des sondés ont privilégié en 2015 leur fonds euros au capital garanti alors qu’ils étaient 68% dans ce cas de figure en 2014.

Si la disponibilité des fonds demeure le premier critère de choix dans les placements à 61%, le rendement arrive en deuxième position à 55%. Par ailleurs, 38% des investisseurs sont disposés à réaliser l’intégralité de leurs opérations financières en ligne.

A la lecture des résultats de l’Observatoire, on peut penser que la clientèle patrimoniale est mûre pour le crowdlending. Le prêt rémunéré de particuliers à entreprises cumule les trois critères recherchés par cette cible : un offre sur Internet, une rentabilité élevée (jusqu’à 8%) et très peu de risque car les projets sont sélectionnés par la plateforme. Un placement « trois-en un », en quelque sorte.

Catégories : Credit.fr, Epargne et placements, Financement participatif

Le Financement Participatif pour le prêt aux PME

Tout ce qu'il faut savoir sur l'Epargne, le Financement de Projets et le Crowdlending !

Abonnez-vous

Billets récents