Flat tax : la nouvelle fiscalité de vos intérêts

Publié par Arva Fajele Abasse le 5 janv. 2018 18:13:36

Nous vous annoncions la mise en place de la Flat tax, il y a quelques mois... C'est maintenant chose faite. Retour sur cette bonne nouvelle pour votre portefeuille ! 

🔔 Rappel : depuis le 1er janvier 2018, la flat tax, ou PFU (Prélèvement Forfaitaire Unique) en français, a fait baisser la fiscalité de vos intérêts Credit.fr à un taux unique et fixe de 30%, conformément à la loi votée le 21 décembre 2017.

QU'EST-CE QUI CHANGE ? 

La nouvelle taxe concerne l’ensemble des intérêts perçus à partir du 1er janvier 2018, et ce, peu importe la date du prêt.

Ce taux à 30% est composé de  17,2% de prélèvements sociaux (les 15,5% d’origine + la hausse de 1,7 point de la CSG) et 12,8% d’impôt sur le revenu (qui remplace les 24% d'accompte et constitue la totalité de la taxe).

La nouvelle taxe concerne l’ensemble des intérêts perçus à partir du 1er janvier 2018, et ce, peu importe la date du prêt.

Pour vous, la flat tax est plus intéressante, dès la première tranche d'imposition, comme nous vous l'expliquions dans notre article dédié

Et si je suis dispensé d'acompte d'impôt ? 

Si vous nous avez fait parvenir une demande avant le 30 novembre 2017 et que vous êtes exonéré d'acompte sur l'IR, vous restez dispensé des 12,8% d'IR et vous continuerez à payer les prélèvements sociaux. Ainsi, depuis le début de l'année, tous vos intérêts perçus sont donc soumis à 17,2% de CSG.

POURQUOI EST-CE INTéRESSANT ?

Le crowdlending permet de réorienter l'épargne des Français vers l'économie réelle tout en proposant une rémunération intéressante. En réduisant l'impact fiscal, la flat tax vous permet d'augmenter vos disponibilités et de prêter à plus de projets !

En savoir plus sur Credit.fr et le prêt participatif

Catégories : Fiscalité, Epargne et placements

Le Financement Participatif pour le prêt aux PME

Tout ce qu'il faut savoir sur l'Epargne, le Financement de Projets et le Crowdlending !

Abonnez-vous

Billets récents