Fintech : la carte bancaire remplacera bientôt le ticket de métro

Publié par Arva Fajele Abasse le 7 mars 2019 12:12:19

Si vous prenez les transports en commun, cet article vous concerne. Bientôt finies les queues à la borne libre service pour acheter vos tickets, vous pourrez bientôt payer directement en sans contact grâce à votre CB. Eh oui, la Fintech est partout et n'a pas fini de vous surprendre !

Embarquez avec nous dans les transports de demain. 🚌

Rio de Janeiro, Londres... Et Paris ?

Bientôt la fin des tickets de métro ?  C'est ce qui se présage de plus en plus dans les grandes villes du monde. Pour le remplacer, le grand favori n'est nul autre que votre carte bancaire. 

Et on ne parle pas d'un futur très lointain : dès avril 2019, à Rio, les usagers des transports en commun pourront accéder au métro et passer le tourniquet en posant simplement leur carte bancaire sur un terminal de paiement sans contact. Annoncée par la société Visa et Planeta Informàtica fin février 2019, cette nouvelle est le résultat d'un partenariat avec le spécialiste français des paiements, Ingenico. 

Tous les géants des paiements (Visa, Mastercard, Ingenico, Worldline...) ont un intérêt grandissant pour le secteur des transports et regardent avec gourmandise les réseaux ferrés, bus et tramways des grandes villes du monde. Ils promeuvent tous l'usage de la carte bancaire, en plastique ou enregistrée dans un téléphone ou une montre connectée, pour remplacer les tickets traditionnels. 

En plus de simplifier l'usage des transports et fluidifier le trafic et les correspondances, ce nouveau dispositif permettrait également d'attirer de nouveaux utilisateurs, réduire les coûts liés à la gestion des espèces et baisser les fraudes. 

Déjà en place dans des villes telles que Londres, Milan ou Kiev, le sans contact a du mal à s'installer dans des villes où plusieurs opérateurs différents gèrent un même réseau de transports, comme en région parisienne. Ce déploiement ira d'autant plus vite que les entreprises de paiement adapteront leur offre au secteur des transports, en créant des lecteurs facilement intégrables dans les infrastructures existantes, par exemple.

Le paiement sans contact est déjà bien démocratisé en France, le secteur des transports ne saurait éviter la vague !

Dijon : ville pionnière 

En France justement, c'est à Dijon que le dispositif fait des émules : la filiale locale de Keolis revendique 80 000 utilisateurs en 11 mois et elle gagnerait 300 clients par jour. Pour équiper le matériel roulant (22 rames de tramway et 200 bus) en ''valideurs'', logiciels et appareils spécifiques de contrôle, il a fallu un investissement de 500 000 euros.

Le dispositif a été lancé en mars 2018 et s'avère être un succès selon Keolis Dijon Mobilités qui assure que les objectifs de cet investissement ont été plus que dépassés. Selon Solveig Honoré Hatton, la directrice générale de Mastercard France, une dizaine de villes françaises sont sur les starting-blocks en 2019. Bientôt la vôtre ?

En attendant les transports de demain, si vous testiez l'épargne de demain ? 

 Investir mon epargne

PS : 💳 Avez-vous déjà testé ce dispositif quelque part dans le monde ? Ça vous intéresserait ?
PPS : 👍 / 👎 Avez-vous aimé cet article ? Dites-le nous en commentaires ! 💌

Catégories : Fintech, Innovation

Le financement participatif pour le prêt aux PME

Tout ce qu'il faut savoir sur l'Epargne, le Financement de Projets et le Crowdlending !

Abonnez-vous

Billets récents