Financer un recrutement sans passer par sa banque, vraiment ?

Publié par Louis de Champs le 17 mars 2017 17:29:47

Quel dirigeant d'entreprise n'a pas connu de difficultés pour financer un recrutement ou la formation de ses salariés ? Il existe pourtant des alternatives aux banques traditionnelles pour couvrir ce genre de besoins !


Hausse des effectifs chez les PME

L’économie française reprend doucement des couleurs. Alors que les défaillances des entreprises sont en léger recul sur l’année 2016, une nouvelle annonce vient timidement soutenir cette reprise. Selon le dernier baromètre trimestriel Manpower, 4% des entreprises françaises prévoient de recruter un ou plusieurs salarié(s) d’ici le mois de juin.

Bien que la majorité des entreprises ne compte pas faire évoluer ses effectifs à la hausse, cette étude met en perspective des tendances divergentes selon la taille de l’entreprise et le secteur d’activité. Le BTP (+10%), le transport/logistique (+7%), la finance et les services aux entreprises (+6%) sont par exemple les secteurs les plus optimistes. Au même titre, les entreprises de taille moyenne, entre 50 et 250 salariés, prévoient des recrutements dans les trois mois à venir (+10%), tandis que les TPE (moins de 10 salariés) n’ont indiqué aucune évolution de leurs effectifs.
Hausse des embauches chez les PME


Un besoin peu couvert par les banques

Outre un climat économique instable ces dernières années, et plus particulièrement politique en raison de la proximité immédiate de l’élection présidentielle, d’autres barrières freinent le développement des entreprises lorsqu’il s’agit du recrutement de nouveaux collaborateurs.

En effet, dans le cadre d’un recrutement, sur une durée déterminée ou indéterminée, l’entreprise doit justifier de fonds suffisants (salaires, charges, etc.). La bonne gestion d’une affaire ne permet pourtant pas toujours de supporter les frais d’une embauche sans passer par une banque. Et en l’occurrence, les banques se montrent particulièrement frileuses sur ce type de financement.

Quelle alternative au financement traditionnel ?

Alors que les raisons d’embaucher un salarié sont nombreuses (consolidation des effectifs, accroissement temporaire ou continue de l’activité, création d’un nouveau service, etc.), les réponses des établissements bancaires traditionnels ne sont pas adaptées à cette variété de besoins. Dans cette optique, de nouveaux acteurs issus de l’économie collaborative, plus réactifs, plus souples, ont développé des solutions en phase avec les problématiques des entreprises.

La plateforme Credit.fr, par exemple, est spécialisée dans le financement participatif pour le prêt aux PME (crowdlending). Elle finance les projets d’entreprises avec des conditions avantageuses pour les emprunteurs en seulement quelques jours.

La société Innovaphot, un laboratoire photo situé à Cachan, a récemment fait appel à ses services dans le cadre de son projet de recrutement de 4 salariés. Après étude approfondie de son dossier, la société, spécialisée dans la photographie scolaire, a emprunté 83K€ et touché les fonds en moins de 48h. Aujourd’hui, le laboratoire peut faire face à la croissance de son activité, portée par une forte augmentation du nombre de commandes.

Innovaphot a financé ses embauches grâce à Credit.fr

En savoir plus sur Credit.fr et le crowdlending

Vous saviez que tous les besoins des TPE/PME sont examinés par les plateformes de financement participatif ?

Catégories : Financement de projet