Et si le financement participatif entrait dans le TOP 5 des placements préférés des Français ?

Publié par Elodie Gaussares le 31 août 2015 14:59:00
Suivez-moi sur :

On le sait, les Français sont généralement plutôt frileux quand il s’agit de confier leur épargne et de placer leur argent sur des placements financiers. De ce fait, les placements préférés des Français sont plutôt à un risque maîtrisé, même si les choses évoluent un peu, du fait du rebond des marchés financiers depuis 2012 et de l’apparition de nouvelles formes d’épargne, innovantes et rentables.

  • Le profil-type de l’épargnant en France

  • Et les placements préférés des Français en 2015 sont… 

  • Pourquoi pas le financement participatif ? 


 

how-lend-04

 

Le profil-type de l’épargnant en France

Les Français sont réputés pour être plutôt pessimistes. En matière d’épargne, cela se traduit par une certaine frilosité en termes de prise de risque. Après les chocs boursiers des dernières années (bulle internet, crise des subprimes…), le nombre d’épargnants qui jouaient en bourse a fortement diminué : fin 2014, selon la Sofres, 6,9% des Français de plus de 15 ans détenaient des actions en direct, soit moitié moins qu’en fin 2008. Aujourd’hui, avec la reprise des marchés depuis 2012, l’activité de courtage repart, mais timidement, et concentrée sur certains profils (cadres supérieurs, âgés de plus de 35 ans…).

Les épargnants français préfèrent donc les placements au capital garanti, ou du moins au risque maîtrisé.

Et les placements financiers préférés des Français en 2015 sont…

…. naturellement, des placements à faible risque, tels que les fonds en euros en assurance-vie, le PEL et le Livret A toujours en tête

Cependant, on constate clairement un ralentissement des collectes sur l’épargne bancaire réglementée (Livret A, LDD), qui devrait encore s’accentuer avec la baisse du taux de rémunération du Livret A au 1er août 2015 à 0,75%.

Au final, en limitant fortement la prise de risque, l’épargne des Français pâtit aujourd’hui d’un déficit de rendement. Les épargnants commencent ainsi à envisager de prendre un peu plus de risque pour optimiser les performances de leur épargne. On le voit au travers du redémarrage des collectes en unités de compte pour les contrats d’assurances-vie.

Mais d’autres solutions complémentaires existent.

Pourquoi pas le financement participatif ?

Dans les placements qui rapportent, il faut aussi compter depuis 2014 sur une alternative à l’épargne bancaire traditionnelle : le financement participatif.

Si vous avez de l’épargne disponible, et dont vous n’avez pas besoin, vous pouvez la prêter à des entreprises françaises pour les aider à se développer, en échange d’un taux de rémunération pouvant aller jusqu’à 8,70% brut. On parle de crowdlending ou de prêt rémunéré de particuliers à entreprises.

En plus d’être un placement rentable, vous savez où va votre argent et vous participer au développement de l’économie locale et réelle, celles des TPE-PME qui constituent le véritable tissu économique local français (soit 99,8% des entreprises françaises !).

Depuis le 1er octobre 2014, de nombreuses plateformes de financement participatif se sont lancées, telles que Credit.fr

Catégories : Epargne et placements

Le Financement Participatif pour le prêt aux PME

Tout ce qu'il faut savoir sur l'Epargne, le Financement de Projets et le Crowdlending !

Abonnez-vous

Billets récents