Epargne : les Français sont trop prudents... Et vous ?

Publié par Arva Fajele Abasse le 23 nov. 2018 17:33:13

Ce n'est pas nouveau : à chaque nouvelle étude sur le sujet, les épargnants français sont considérés comme trop prudents par rapport au reste de la population européenne et mondiale. Un manque d’appétence pour le risque qui fait perdre des opportunités d'investir et d'atteindre leurs objectifs en matière d'investissement. Zoom sur le comportement des épargnants français. 

La dernière étude en date, est intitulée "Voices. Enquête épargnants 2018", elle a été réalisée par AXA Investment Managers auprès de 7 700 personnes en Europe et en Asie, dont 1.000 en France. Cette étude se focalise sur la façon dont les Français épargnent et investissent afin de concrétiser leurs besoins actuels et futurs.

Voici ci-dessous quelques chiffres significatifs du comportement des Français :

💸 75 % des épargnants français préfèrent ne rien gagner plutôt que prendre le risque de perdre lorsqu’ils investissent.
💶 70 % espèrent une performance annuelle moyenne de leurs placements
d’au moins 5 %.
☔ 30 % des Français épargnent pour se constituer un filet de sécurité afin de faire face aux imprévus.
👴🏻 29 % épargnent en vue de leur retraite.
🍃 Les Français sont prêts à investir dans des produits liés aux tendances qui affecteront leur futur et en premier lieu dans les technologies vertes.
 

« Dès 30 ans, les Français investissent comme s’ils en avaient 60.»*

 
 Seuls 9 % des français interrogés sont prêts à prendre des risques sur leurs placements financiers, contre environ 30 % en Asie. Et cette forte prudence se retrouve quelle que soit la classe d’âge considérée. 
 
 
La prudence des Français se ressent dans leur peur de perdre de l’argent, première raison citée par toutes les tranches d’âge pour expliquer pourquoi ils n’investissent pas. Ils préfèrent d’ailleurs souvent se priver d’opportunités de rendement. Le manque de connaissance financières reste aussi un frein majeur, à tout âge. 
 
Dans un contexte français où l’épargne et la retraite seront de plus en plus individualisées, ces chiffres ne sont pas le reflet des besoins futurs et traduisent un manque de prise de conscience de la nécessité d’un vrai changement de comportement d’épargne.
 
 
« La prudence des Français freine l'atteinte de leurs objectifs ambitieux sur le long terme.»*


Au regard de leurs choix d’investissement, les espérances des Français en termes de performance financière semblent éloignées de la réalité, puisque 70% des Français interrogés espèrent une performance annuelle moyenne de leurs placements d’au moins 5%.

Le paradoxe réside dans le fait que leur allocation moyenne ne permet pas d’atteindre cet objectif, la part des actifs considérés comme risqués, tels que les actions, restant faible quelles que soient les générations, et le portefeuille type n’évoluant pas beaucoup en fonction de l’horizon d’investissement. 

L’enquête a donc confirmé le décalage majeur entre les projets financiers de la majorité des épargnants et les itinéraires qu’ils empruntent pour les concrétiser. Il existe pourtant des principes assez simples qui permettrait de dynamiser leur épargne : 1/ investir progressivement et régulièrement tout au long de leur vie pour éviter les accidents de marchés et 2/ diversifier leurs supports en fonction de leurs projets et de leur horizon d’investissement.

Pourtant, l'avènement de l'économie collaborative et de la Fintech permettent aux particuliers d'investir leur épargne directement dans l'économie réelle. 
➡️ 
Faites-vous partie des 13% ayant essayé d'investir via les plateformes de financement participatif, comme Credit.fr? 

En savoir plus sur Credit.fr et le crowdlending


* Source :  "Voices. Enquête épargnants 2018"

Le Financement Participatif pour le prêt aux PME

Tout ce qu'il faut savoir sur l'Epargne, le Financement de Projets et le Crowdlending !

Abonnez-vous

Billets récents