Délais de paiement : les entreprises françaises s'améliorent

Publié par Arva Fajele Abasse le 9 juin 2017 17:29:30

Selon l'étude annuelle du cabinet Intrum Justitia, les délais de paiement des entreprises françaises ont encore baissé légèrement en ces premiers mois de 2017.Les entreprises règlent leurs factures de plus en plus vite ! Le délai de paiement a diminué d'une semaine dans le secteur BtoC, de deux jours dans le secteur BtoB et d'un jour dans le secteur public, par rapport à 2016.

Les délais de paiement se sont encore améliorés pour les entreprises françaises en ces premiers mois de 2017

Malgré cette légère amélioration, les chiffres sont à mettre en perspective avec les chiffres européens, légèrement meilleurs que les chiffres français. Par ailleurs, les entreprises françaises sont plus optimistes que les entreprises européennes sur l'évolution du risque de paiement. En effet, 17% seulement d’entre elles anticipent une hausse du risque d’impayés contre 26% en 2016 et 34% en 2015.

L'impact positif de la loi sur les délais de paiement

La loi joue beaucoup sur le comportement des entreprises, surtout en France : deux tiers des entreprises françaises connaissent la Directive européenne sur les retards de paiement, contre 31% en Europe. De plus, les Français la trouvent plus efficace que leurs voisins : 23% estiment que la loi a eu un impact positif sur les retards de paiement contre 17% en moyenne en Europe. 

Il faut noter que depuis 2008 en France, la loi n'a pas cessé d'intervenir contre les retards de paiement qui plombent la trésorerie et la compétitivité des entreprises. Et la loi Sapin II confirme cette volonté de sanction en amenant l'amende à un maximum de 2 millions d'euros pour les paiements tardifs et en instaurant la pratique du Name and Shame : la publication systématique des sanctions sur plusieurs supports (presse et internet). Une pratique qui entacherait fortement la réputation des mauvais payeurs.

L'enjeu des délais de paiement

Les entreprises françaises ressortent doucement la tête de l'eau. Tous les indicateurs sont au vert et dans ce contexte positif, les entreprises doivent encore améliorer leurs délais de paiement pour contribuer à une économie plus saine. En effet, les délais de paiement ont un impact important sur la trésorerie des entreprises et sont la base d'une bonne relation client-fournisseur.

L’étude d’impact relative au projet de loi Sapin 2 révèle en effet qu’« un strict respect de la loi en matière de délais de paiement représenterait une source potentielle de près de 15 milliards d’euros pour les petites et moyennes entreprises (PME) et de près de 4 milliards d’euros pour les entreprises de taille intermédiaire (ETI) ».

La gestion de la trésorerie est le nerf de la guerre pour les entreprises. Dans certaines situations, pour renforcer un fonds de roulement ou fluidifier une trésorerie, par exemple, le crowdlending représente une alternative de financement simple et rapide.

En savoir plus sur Credit.fr et le crowdlending

Catégories : Entreprise