Comment financer la croissance de son entreprise ?

Publié par Arva Fajele Abasse le 17 août 2017 14:31:45

Toute PME se confronte un jour à la problématique du financement de sa croissance. Entre les besoins et les moyens de financement possibles, il n'est pas toujours évident de s'y retrouver. Voici nos pistes pour vous faciliter la tâche.

Identifier ses besoins

D'abord, la croissance de votre entreprise suggère des besoins à financer : 

  • l’investissement matériel et l’accroissement des capacités de production,
  • les investissements immatériels (la R&D, les études de marché ou les études de faisabilité), 
  • l’accroissement de l’effectif, les besoins en formation ou la création de nouveaux postes sont à anticiper dans un cadre de croissance,
  • et enfin, suite à l'augmentation du chiffre d’affaires, l’augmentation des stocks et du volume de l’encours client vont entraîner une variation du BFR qu’il vous faudra financer.

financer sa croissance.png

Trouver les moyens de financement

Quel que soit votre besoin, que vous souhaitiez investir dans l'aménagement de vos nouveaux locaux ou dans une machine dernier cri, vous allez sûrement réfléchir à l'organisation, au prix et à la rentabilité d'un tel investissement. Mais la question cruciale reste : comment financer ces projets ? 

  • Lever des fonds grâce à de nouveaux actionnaires peut être une solution envisageable pour accélérer la croissance de l'entreprise mais cela demande non seulement des études préalables et un business plan convaincants, mais sous-entend également de modifier les règles de gouvernance de l’entreprise.
  • L'autofinancement suppose que l'entreprise possède une trésorerie suffisante pour financer l'investissement sans faire courir de risque à l'activité en cours. De plus, sachez que dans toutes les formes de financement, les apports personnels du dirigeant peuvent aussi contribuer à rassurer le financeur. 
  • Le recours à l'emprunt peut être une solution et c'est d'ailleurs la solution privilégiée par la majorité des chefs d'entreprises. Que ce soit un emprunt bancaire ou un emprunt via un organisme d'emprunt non bancaire (BPI France, dette privée, crowdlending etc.), l'emprunt nécessite un business plan solide et des capitaux propres existants. Les différentes formes d'emprunt sont souvent complémentaires : par exemple, la Banque publique d'investissement accompagne toutes les entreprises à tous les stades de leur développement et propose des prêts à condition qu'une banque s'engage également auprès de l'entreprise. 

    Une nouvelle alternative à l'emprunt bancaire est le prêt participatif. Cette forme de financement séduit les dirigeants d'entreprises ayant besoin d'un emprunt rapide, simple et sans garantie. Côté emprunteur, les avantages du crowdlending sont nombreux : les délais d’obtention des prêts par le crowdlending sont plus rapides, par exemple : il faut parfois compter un trimestre en moyenne pour un prêt bancaire alors qu’un emprunt via une platforme de  prêt participatif peut être obtenu sous quelques jours (7 jours en moyenne, sur Credit.fr).

 En savoir plus sur Credit.fr et le crowdlending

Catégories : Financement de projet, Entreprise

Le Financement Participatif pour le prêt aux PME

Tout ce qu'il faut savoir sur l'Epargne, le Financement de Projets et le Crowdlending !

Abonnez-vous

Billets récents